Menu

Responsabilité du liquidateur

Revue Experts numéro 77 | Paru le : 23.12.2009

Le liquidateur amiable qui a clôturé les opérations de liquidation sans tenir compte d’une créance pourtant connue est personnellement responsable de la « perte de chance » et condamné à des dommages et intérêts à peu près équivalents au montant de la créance ignorée. Il est rappelé par l’arrêt qu’une liquidation amiable ne peut intervenir u’après apurement complet du passif.

Identifiez-vous

Articles connexes sur le même thème

Articles les plus lus