Menu

Insuffisance d'information

Revue Experts numéro 68 | Paru le : 31.12.2009

Le notaire qui a établi un contrat de mariage adoptant le régime de la communauté universelle a omis d'inclure dans ce contrat "une clause d'attribution intégrale de la communauté au profit du conjoint "survivant"" engage sa responsabilité tant au niveau contractuel qu'au niveau de l'art 1382 du Code civil, faute quasi délictuelle. Il doit réparation à ses clients des incidences fiscales défavorables qu'entraînera cette situation.

Identifiez-vous

Articles connexes sur le même thème

Articles les plus lus