Menu

Affaissement d'une charpente de grande portée

Revue Experts numéro 86 | Paru le : 23.12.2009

C’est en vain que l’architecte qui avait reçu une mission complète de conception et de surveillance des travaux, évoque l’erreur du Bureau de Contrôle Technique qui avait approuvé les calculs, manifestement erronés. Selon le rapport d’expertise, le sous dimensionnement des arbalétriers était si manifeste qu’il n’aurait pas dû échapper à l’architecte lors de ses visites de chantier au cours de l’exécution des travaux et qu’il était alors possible d’y remédier. L’architecte voit sa responsabilité retenue au titre de son insuffisance de diligence.

Identifiez-vous

Articles connexes sur le même thème

Articles les plus lus