Menu

Les délais en expertise

À l’origine de ce travail, se trouve l’antienne, classique, si souvent utilisée, qui conduit à dire que l’expertise est toujours trop longue. Nous savons que cette notion de longueur, associée à une durée, va être ressentie différemment selon que l’on soit le juge – professionnel s’il en est du litige –, l’une des parties – à l’inverse peu rompue à la technique expertale –, l’avocat ou encore l’expert.

Identifiez-vous

Articles connexes sur le même thème