Recherche avancée : cliquez ici
Historique des recherches

La mission d’expert traducteur et interprète est-elle la petite mission du droit ? Portrait de l’expert traducteur interprète

Résumé :
N'appartenant à aucun corps judiciaire, en l'absence d'un ordre, les experts traducteurs et interprètes ont du s'organiser et militer pour développer la conscience d'appartenir à une entité distincte, à un être collectif qui soit reconnu. Dans cet article, Dorina Irimia évoque l'idée d'une meilleure reconnaissance de leur missions, empreintes de difficultés, de stress mais aussi de grandeurs parmi lesquelles l'indépendance. L'article rend compte que leur activité est juridique et donc intimement liée avec celle de la justice, la prestation de serment lors de l'inscription sur la liste de la cour d'appel leur donnant la légitimité et les plaçant au sein de la communauté des professionnels du droit.
Mots clefs
Assistance linguistique / Collaborateurs occasionnels de justice / Cour d'appel / Débat judiciaire / Déontologie / ETI / Expertij / Indépendance / Langue / Langage / Neutralité / prestataire / Serment / Service public de la justice / SFT / Traducteur interprète / Unetica
Auteur
Irimia Dorina
01/04/2017
Télécharger l'article
Merci de consulter notre charte de modérateur avant de poster votre commentaire.
Identifiez-vous pour commenter ou laissez un commentaire anonyme.

Votre commentaire
Caractères saisis: